La brasserie historique de la ville de Besançon

ECOUTER LE POD’CAPSULEUR S02#04

Besançon est une ville de tradition viticole très ancienne, comme en témoignent encore aujourd’hui les nombreuses caves des immeubles du centre. Mais la qualité de son eau en a également fait une ville de brasseurs reconnue pendant de longs siècles.
L’histoire de la brasserie Gangloff commence à la fin du 18e siècle avec le brasseur Joseph Greiner, qui s’installe dans l’ancien monastère des « Dames de Battant » et puise l’eau de la source de la Mouillère pour produire, avec son fils Auguste, une bière de très grande qualité.

La brasserie est ensuite modernisée par les frères Boiteux puis achetée, peu avant la première guerre mondiale, par le lorrain Jean Gangloff qui donne son nom à ce qui deviendra l’une des premières industries bisontines.
La production atteint alors jusqu’à cent mille hectolitres par an et les bières sont réputées dans toutes la France.

Cette prospérité durera jusqu’à la deuxième guerre mondiale, mais la brasserie aura beaucoup de mal à se relever des bombardements de la deuxième guerre mondiale qui détruisirent une grande partie des infrastructures.
C’est finalement l’essor de l’industrie brassicole française qui précipitera sa faillite, l’activité cessant complètement en 1966.

L’immeuble « Le président » et une partie du parking « Isembart » se tiennent actuellement à l’endroit même de l’ancienne brasserie Gangloff, laissant imaginer la taille de l’usine d’alors.
Le nom Gangloff est resté ancré dans les mémoires des bisontins et les réclames de l’époque sont très recherchées aujourd’hui.  Ainsi, l’affiche de Jean d’Ylen est célèbre jusqu’au Etats-Unis et fait partie du décor principal de la célèbre sitcom américaine  How I Met Your Mother.


UNE NOUVELLE BRASSERIE GANGLOFF A BESANÇON

La nouvelle brasserie Gangloff a permis de faire renaître un savoir-faire local aux portes de la ville de Besançon. La brasserie produit des bières haut de gamme selon le principe du décret sur la pureté de la bière allemand. L’eau provient des différentes sources qui alimentent la ville de Besançon. La Bisontine, “patrimoine vital de Besançon” est une [la] des meilleures eaux municipales de France. Les malts et houblons sont issus de l’agriculture biologique. Au niveau organoleptique, les bières Gangloff se positionnent entre les bières allemandes et belges, tout en se différenciant par une belle tenue de mousse et un goût subtil de céréales, marque de fabrique de la brasserie.
Les bières ont été récompensées au concours international de Lyon.

verres